Pourquoi remettre à demain ce qu’on peut faire la semaine prochaine.