Pourquoi les consolations? Plus vives elles sont, plus elles élargissent le malheur.