Pour mes obsèques, je ne veux que le strict nécessaire, c’est-à-dire moi.