Plus on approche de Dieu, plus on est seul. C’est l’infini de la solitude.