Plus malheureux que tous est celui qui n’aime plus et ne peut oublié qu’il a aimé.