On se lasse d’être quarante ans dans sa propre compagnie – on finit par se subir comme un ennui et se traîner comme un boulet.