On se console souvent d’être malheureux par un certain plaisir qu’on trouve à le paraître.