On oublie quelquefois le mal que l’on a souffert, jamais celui que l’on a fait.