On ne peut juger de la vie par une plus fausse règle que la mort.