On ne peut empêcher les gens de parler, et c’est ainsi que s’écrit l’histoire.