On n’aime que ce qu’on ne possède pas tout entier.