On finit toujours par mépriser ceux qui sont trop facilement de notre avis.