On croit parfois haïr la flatterie, mais on ne haït que la manière de flatter.