On aime les filles pour ce qu’elles sont, les fils pour ce qu’ils promettent d’être.