On a dit que l’amour qui ôtait l’esprit à ceux qui en avaient en donnait à ceux qui n’en avaient pas.