Nous sommes tous obligés, pour rendre la réalité supportable, d’entretenir en nous quelques petites folies.