Nous n’avons pas toujours assez de force pour supporter les maux d’autrui.