Nous méprisons beaucoup de choses, pour ne pas nous mépriser nous-mêmes.