Mourir, ce n’est rien. Commence donc par vivre. C’est moins drôle et c’est plus long.