Malheureux, dont le coeur ne sait pas comme on aime, et qui n’ont point connu la douceur de pleurer!