L’homme pieux et l’athée parlent toujours de religion: l’un parle de ce qu’il aime et l’autre de ce qu’il craint.