L’Homme non plus seulement «un être qui sait» mais un être «qui sait qu’il sait».