L’homme est une bête féroce par elle-même apprivoisée.