L’histoire, la révolution, l’amour ne vont à leurs hauts paroxysmes que par la folie de la poésie.