L’esprit qui invente est toujours mécontent de ses progrès, parce qu’il voit au-delà.