Les volontés précaires se traduisent par des discours, les volontés fortes par des actes.