Les proverbes ressemblent aux papillons – on en attrape quelques-uns, les autres s’envolent.