Les propriétaires de Lada ne sont pas surpris de voir L’URSS perdre des morceaux.