Les mécontents, ce sont des pauvres qui réfléchissent.