Les jeunes gens n’ont pas besoin de maîtres à penser, mais de maîtres à se conduire.