Les femmes ont toujours pitié des blessures qu’elles n’ont pas faites elles-mêmes.