Les femmes, c’est comme les chaussures: quand on les quitte, il faut y mettre les formes.