Les curés sont consolés de ne pas être mariés, quand ils entendent les femmes se confesser.