Les contraires se connaissent l’un par l’autre: l’injustice de l’amour-propre se connaît par la justice de la charité.