L’enfance a des manières de voir, de penser, de sentir qui lui sont propres – rien n’est moins sensé que d’y vouloir substituer les nôtres.