Le travail pense, la paresse songe.