Le soleil des vivants n’échauffe plus les morts.