Le réel n’est pas plus nécessaire que le possible, car le nécessaire est absolument différent des deux.