Le principal apport du protestantisme à la pensée humaine est la preuve massive de l’ennui que dégage Dieu.