Le plagiat est la base de toutes les littératures, excepté de la première, qui d’ailleurs est inconnue.