Le pire de certaines haines, c’est qu’elles sont si viles et rampantes qu’il faut se baisser pour les combattre.