Le meilleur moyen de savoir si votre député ronfle en dormant, c’est d’écouter les débats parlementaires.