Le mariage est le tombeau de la femme, le principe de toute servitude féminine.