Le lagon est à la lagune ce que chacun est à sa chacune.