Le faux est susceptible d’une infinité de combinaisons – mais la vérité n’a qu’une manière d’être.