Le consentement des hommes réunis en société est le fondement du pouvoir.