Le chagrin, à certaine dose, prouve beaucoup d’affection – mais à trop forte dose, il prouve toujours quelque faiblesse d’esprit.