Le bonheur et le malheur sont toujours relatifs à quelque situation antécédente dont on conserve le souvenir.