Le bonheur des méchants comme un torrent s’écoule.