L’amour-propre est le plus grand de tous les flatteurs.